Actualités

Vous êtes ici

22.04
2021
... et demain, le gaz ?

La Stratégie Nationale Bas Carbone, feuille de route de la France pour lutter contre le changement climatique, donne des orientations pour mettre en œuvre la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable.

Ainsi, le gaz, comme le biogaz, deviennent des énergies de transition avec principalement des perspectives d’autres usages comme la mobilité bio GNV.

Priorité est donnée à l’usage du gaz combustible dans les logements existants, notamment pour la substitution des chaudières fioul...  

 

3 questions majeures concernant le gaz dans l’habitat aujourd’hui

 

  • La RE 2020* interdit-elle le gaz dans les logements neufs ?

La réponse est non. Même si, comme les autres énergies, le gaz sera soumis à des contraintes plus fortes, notamment sur les émissions de carbone. La pose de chaudières au fioul domestique, au charbon ou au gaz sans récupération d’énergie sera interdite. Par ailleurs, la RE 2020 estime que l’utilisation du gaz, naturel ou propane, est pertinente pour des consommations supérieures à 5.000 kWh par an.

Le gaz reste cependant  une solution énergétique performante dans l’habitat ! L’État encourage même, grâce à tout un dispositif d’aides(1), à l’installation de chaudières gaz à condensation et de pompes à chaleur hybrides gaz.

* La RE 2020 : La Réglementation Environnementale 2020 s’inscrit dans le plan national de lutte contre le réchauffement climatique. Elle vise entre autres à réduire les émissions de C02 (dioxyde de carbone) dans le secteur du logement, responsable à lui seul 18,3 % de ces émissions ! Cette réglementation concerne uniquement les logements neufs et sera mise en place le 1er janvier 2022.

  • Peut-on se passer du gaz aujourd’hui ?

Stockable et disponible en continu, le gaz est indispensable à un mix énergétique français équilibré et diversifié. Il permet notamment de répondre aux forts besoins énergétiques en hiver (4 fois plus élevés qu’en été).

  • Le gaz est-il condamné ?

Grâce au développement du gaz vert, le gaz devient renouvelable : c’est une énergie produite au cœur de nos territoires, qui contribue pleinement à la transition écologique.

L’avenir du gaz repose donc sur des réseaux de plus en plus verts, c’est-à-dire des réseaux intégrant des gaz renouvelables ayant un faible impact environnemental.

 

D’ailleurs…

Le biogaz est produit localement à partir du traitement de déchets organiques. SORÉGIES investit fortement dans la production de biogaz, en partenariat avec des agriculteurs locaux, notamment dans le département de la Vienne. Dans le Maine et Loire en 2023, nos réseaux seront alimentés à plus de 70% par du biogaz produit dans les Mauges !

Par ailleurs, il existe du biopropane, en alternative au propane, produit à partir de déchets et d’huiles végétales.

Ces gaz « verts » ont les mêmes propriétés énergétiques que les gaz fossiles : ils peuvent servir au chauffage, à la production d’eau chaude et la cuisson.

Archives

Archives

Les actualités sont répertoriées par année